Retour au site Businesscoot – Retour à l’accueil

Podcast : Le marché de l’emballage plastique avec Sébastien Wolff, directeur de Reborn


Ecoutez le podcast ici !

Sébastien est le dirigeant de Reborn, anciennement Excelrise, fabricant spécialiste des emballages plastiques souples et du recyclage plastique.

Selon Sébastien, le secteur de l’emballage plastique était, jusqu’à il y a quelques années, un secteur en croissance continue, porté par la croissance des différents marchés. La prise de conscience écologique due aux films, émissions et documentaires et qui provenait des consommateurs, a conduit il y a 4 ans à un revirement de cette tendance. Sébastien s’est positionné sur cette filière du recyclage face à son énorme retard par rapport aux autres matières comme le métal ou le verre.

De nombreux acteurs se lancent dans ce domaine, avec la volonté de contribuer à rendre l’économie du plastique circulaire. Le travail au sein de cette économie devient collaboratif, transformation essentielle pour mieux suivre les innovations et créer des solutions. La réglementation est également une contrainte très forte dans ce domaine, puisqu’elle évolue en permanence, avec des changements mensuels.

Le marché de l’emballage plastique représente 500 milliards de dollars contre 30 pour le plastique recyclé, mais les estimations les plus optimistes annoncent un dépassement du plastique par le plastique recyclé d’ici à une trentaine d’années. C’est un marché en forte croissance, croissance qui sera toutefois captée par les emballages vertueux comme les bioplastiques, le carton, etc. d’après Sébastien. Les marques préfèrent cependant toujours le plastique recyclé pour son impact carbone. Sébastien prévoit également une modification des modes de distribution qui affectera l’emballage plastique puisqu’il deviendra réutilisable, c’est-à-dire lavable.

Le marché se compose de grands groupes qui développent et adaptent leur mode de production, mais aussi de nombreux petits acteurs comme les start-up, qui développent quant à elles de nouveaux types d’emballages, en bambous ou en cire par exemple. On observe en parallèle une disparition des frontières et l’intégration de groupes pétrochimistes ou de gestionnaires de déchets au processus de production en aval.

Consultez notre étude sur le marché de l’emballage plastique